© 2017. Created by Jessyca Pitt

  • Facebook Clean
  • YouTube Clean

Entretien sur La louange 
Offert à l’Assemblée générale des Pueri Cantores du Québec 
20 octobre 2013

 
Par Soeur Yvette Blouin 
Dominicaine missionnaire adoratrice

Réflexion à partir du texte de Saint Augustin sur La louange


 

Plan

Notre Corps de louange 

A. Des réalités revisitées 

1. La grandeur de l’humain œuvre de Dieu Gen.2,7; 1.1 J’ai et je suis un corps 
1.2. Dieu source de Vie 
1.3. L’homme - parole 
1.4. L’homme - chant 
1.5. Le mystère du souffle 

2. La difficile reconnaissance : la louange! Lc 17,11-19 2.1. Qu’est-ce que louer? 
2.2. La louange dans le judaïsme 
2.3. Jésus homme de louange 
2.4. Au dernier pas de création : louange-offrande! 

Le texte de saint Augustin : Une exhortation à chanter 

B. Entraîner les autres en s’entraînant soi-même 

3. S’entrainer soi-même à chanter 
3.1. Chanter à pleine voix 
3.2. Chanter avec le cœur * El Molé 
3.3. Jésus le Grand Liturge 
3.4. Chanter avec la bouche 
3,5, Chanter avec sa vie 

4. Entraîner les autres  
4.1. Chanter est un ministère 
4.2. Chanter est une prédication 
4.3. Le chef de chœur : un catéchiste d’exception ( périphéries ) 
4.4. Faire chanter est un acte ecclésial 


Notre corps de louange

Je viens partager avec vous quelques réflexions sur une exhortation d’Augustin concernant le chant, Tirée du Sermon 34.1-2-5-6 commentaire du Ps 149 : Chantez à YHWH un chant nouveau.

Augustin a vécu de 354-430 il était Algérien. 
C’était un redoutable Rhéteur Il avait l’art de bien dire!
Il a été Manichéen avant d’être chrétien : 2 dieux/ corps mal - âme bien
Un jour en écoutant Ambroise il accueille le Christ, puis la Trinité, et les Écritures 
Il a fondé un monastère écrit une Règle de vie.
Devenu évêque il n’a cessé de commenter les Écritures 

Ce texte sur le chant et la louange est l’expression d’une évolution humaine et spirituelle remarquable.
Je vais évoquer quelques pointes de son exhortation qui témoignent de son évolution spirituelle. 
Cette exhortation peut nous aider à retrouver la grandeur de nos gestes habituels, et les parcelles d’éternité cachées dans la quotidienneté de nos vies 



* 1ière partie : Des réalités revisitées 

Dans la pensée des Manichéens l’âme est prisonnière du corps!
J’ai un corps d’un côté - une âme de l’autre ! Il n’y a guère d’unité…
Avec la Révélation nous découvrons que nous sommes le résultant de l’union d’un corps corruptible et d’une âme incorruptible 

Un jour Augustin prend conscience qu’il est UN être voulu de Dieu 
Je suis …
- un corps de mémoire: au plan génétique- éducation-culture-héritage à apprivoiser 
- un corps d’appétits : faim-soif – pas juste d’eau…appétits qui tenaillent l’être
- un corps d’émotions- sentiments  on passe de la joie – la tristesse 


Nous ÉPROUVONS avec intensité; mais quoi au juste et comment…
+ L’expérience n’est pas ce qui nous arrive mais ce que nous faisons avec ce qui nous arrive + 
Avec Augustin nous pouvons dire 
- Je suis un corps de désir ! je désire ceci ou cela … et encore ! 
Et l’hyperconsommation le neuromarketing… nous imposent des besoins Il est important de questionner nos besoins; sont ils réels ? $$$. 

L’humain se crispe souvent sur de fausses représentations de lui-même : Moi JE infantile Nos désirs peuvent facilement être trompeurs et illusoires ! 

Il est important de trouver LE désir qui rassasie vraiment notre être : 
« Je t’ai cherché longtemps au dehors et tu étais au-dedans Dieu! »
Avec Augustin je peux dire
*Je suis aussi un corps de parole : je peux m’exprimer en vérité partager mes réflexions, mes affections 
Et nous savons ce que veut dire tenir parole… Les discours politiques!!!

*Je suis enfin un corps de prière – tantôt d’intercession tantôt de louange tantôt de demande d’adoration ou d’action de grâce
Tout cela fait partir de notre mystérieuse vocation d’humain… 


1.2. Dieu source de vie source de ma vie! 

Dans les premiers versets de la Genèse nous voyons que YHWH en toute liberté Dieu a soufflé dans la poterie qu’il avait formée. 
HAADAMA= le sol DOM ROUGE terre ADAM = Terreux! 
Avec ce seul nom ADAM nous apprenons que nous sommes mortels biodégradable et recyclable = nous mangeons et buvons! Et avec des promesses de salut! 

Dieu nous a donc donné un corps d’une complexité incroyable
Un corps charnel et corruptible 
Mais son souffle nous a rendu vivant spirituel et incorruptible! 


* 1 Cor 15,42-44

L’humain a un esprit qui l’aide à demeurer éveillé et conscient 
Nous pouvons dire comme Christ :
Tu m’as donné un corps voici je viens pour faire ta volonté… c’est aussi une affaire de cœur 
Chacun d’entre nous a un visage physique particulier et un visage spirituel particulier 
Chacun a un cœur de chair et un cœur intérieur à préserver…
Un espace d’où jaillit la parole et les gestes lumineux ou ténébreux 
Cette réalité spirituelle cet être intérieur est trésor donné par Dieu un trésor qu’il a déposé dans un écrin de chair
Nous portons un trésor dans des vases d’argile 



1.3. L’homme parole est plus que d’être un rhéteur -orateur politique 
Le terreux est merveilleusement apte à penser et à parler.
Les Confessions d’Augustin sont d’un langage superbe. 
1970-80 en Roumanie Découverte il y avait Les Orphelins de Ceausescu 
Des centaines d’enfants ont vécu dans des orphelinats sans contacts humains réels à qui personne n’avait jamais parlé 
Ils étaient devenus muets, hagards, débiles et handicapés. 


Vous savez que 
* L’Enfant a besoin d’affection, d’attention, de regards, de communication – 
Il est un excellent Capteur de son qu’il reproduit et de symboles qu’il comprend : geste : chut ou viens! 


Adulte il devient apte aux discussions- il argumente – 
En latin : disputatio … pensez aux adolescents
L’argumentation place les intervenants dans une position d’adversaires?
C’était souvent la situation d’Augustin Le Rhéteur 

Au contraire la conversation établit un climat d’amitié – elle est de beaucoup plus efficace et convaincante que si les personnes demeurent dans l’argumentation… je veux avoir raison orgueil absurde! 
Il y a un art de converser qui fait vivre, avancer, progresser, C’est-ce qu’Augustin a voulu transmettre dans sa Règle de vie! 


1.4. L’homme chant 
Ah le concert du chardonneret ou du moqueur polyglotte le MANAKIN des forets tropicales de l’Équateur –Colombie
Fait entendre son concert surprenant… comme un violoniste…
La plume 5 incurvée glisse comme un archet sur la plume 6 
Tout un affaire de vibration… qui se propage sur les plumes 6 7 MAI 2012 


Si l’humain sait causer… en des accents différents… 
il sait aussi chanter en toutes sortes de tonalités d’’occasions… et lieux 
L’humain est à même sa chair Instrument à corde et à vent


C’est merveilleux ces cordes vocales qui mises en vibration sur l’expire donnent le chant et expriment une gamme d’émotions et de sentiments 

* Yma Sumac péruvienne des Andes -registre de 4 octaves sans école de musique
Elle allait du tango chanté dans les graves au chant aigu de l’oiseau


* Les Bouddhistes : ensemble sur un ton grave…recentrent leur être
Et avec leur chant grégorien soutenu par un grand souffle 
Les OSB OCSO de chez nous créent un climat favorable à la prière 
Le chant est quelque chose de merveilleux. Le chant est lié au souffle!



1.5. Le mystère du souffle 

Nous avons un souffle… du souffle pour éteindre une chandelle… ou dans un cor français
Ce souffle en nous est mystérieux…ne le considérez pas comme acquis 
Parce qu’il est reçu… prêté… et il devra être rendu!
* C’est une expérience humaine universelle!
Notre vécu s’écoule jour après jour dans le souffle
J’en ai eu le souffle coupé… j’étais à bout de souffle
On sait aussi que respirer profondément calme les émotions.
Ce soir allez au bout de l’expire et y demeurez y quelques instants 
À même le silence de l’être il y a un profond Mystère c’est là au bout de mon expire que je m’endors…là que je mourrai.


Eckhart Von Hochheim o.p. du XIVe , XVe siècle nous dirait aujourd’hui
« il y a au bout de votre expire un fond sans fond à découvrir et à apprivoiser en silence 
Ce fond… c’est une cathédrale pour habiter une présence! 

1 Cor 3,16-17 
Vous êtes les temples de l’Esprit 
Jean 14, 20 Ce jour là vous connaîtrez que je suis en mon Père
Que vous êtes en moi et que je suis en vous. » 
Etty Hillisum  jeune femme juive gazée a écrit dans son journal
« Il y a en moi un puits très profond et dans ce puits il y a Dieu. Parfois je parviens à l’atteindre. Le plus souvent des pierres et des débris obstruent le puits. Dieu y est enseveli. Alors il faut le remettre à jour, Nous avons tous à désencombrer notre cœur pour y attendre et trouver Dieu

Ca c’est encore une expérience humaine universelle

* Matta El Maskine Saint moine Copte d’Égypte écrit 
« Notre cœur intérieur se sent parfois libéré dans la prière par le grand Vent ( le Souffle) de l’Esprit alors le cœur intérieur exulte » et chante, » Mais cela ne peut pas se vivre si notre souci est d’épater la galerie ! 
Augustin écrit : « Reviens à ton cœur et attache toi à celui qui t’a fait. Ce lieu du cœur Dieu veut l’habiter jusque dans les profondeurs même de notre abîme » 
Entrer en soi, descendre en soi comme Augustin pour rejoindre ce qui en nous est le plus vrai est une expédition spirituelle Hymmalayenne… impressionnante 
Dans cette expédition il y a un seul sherpa c’est l’Esprit Saint 

C’est du cœur intérieur surpris et ébloui par Dieu et XT que part la véritable louange!



1.6. Humainement qu’est ce que louer? Réponse!
Féliciter, acclamer, glorifier, célébrer, bénir, chanter ! 
* À qui adresse-ton des louanges? À quelqu’un qui performe, qui m’épate qui est + que moi 
Pourquoi louer Dieu? Transcendant Immanent, au-delà et si proche de moi.
Pour ce qu’il est Pour ce qu’il fait. 
Pour la Création entière pour l’être humain charnel et spirituel ! 


Mais aussi pour son action intime en nous par Jésus et l’Esprit!
Dieu préside encore aux réalités terrestres et spirituelles… il m’est donc toujours présent de façon bienveillante un aidant surnaturel non un anéantisseur. 
C’est la genèse tous les jours pour nous les terreux
Mais notre vie… de chair et d’esprit est transfigurée dans le Christ

Et je ne peux pas faire n’importe quoi avec ma vie …
Nous portons un trésor dans des vases d’argile, argile de nos corps… trésor d’évangile.

Dieu est comme le Soleil : Source de chaleur intense, d’énergie vivifiante de vie spirituelle et de grâce.
Ses rayons nous atteignent jusqu’au fond nous réchauffent nous vivifient, nous font croître 
Nous ne devenons pas pour autant le Soleil Dieu 
Mais nous bénéficions largement de sa Vie… 
Dieu par sa grâce fait mûrir en nous le salut 

Il y a une collaboration possible de notre nature avec la grâce qui est une participation à la vie de Dieu en Jésus 
Cela fait de nous des fils et des filles de Dieu + que A et S 
Cette prise de conscience de notre réalité spirituelle Xtienne nous pousse à louer et à chanter ce Dieu Père Créateur son Fils Jésus notre Sauveur et leur Esprit d’amour sanctificateur 


1.7. La louange dans le judaïsme : 
Augustin en scrutant les Écritures sous l’action de l’Esprit Saint en a récolté un cœur de louange. 
Dans les ps nous avons : Louer - Bénir – Magnifier- Glorifier- Honorer ces mots qui traversent toute la Bible. 
Les PS 150 -100- 92 – 71- 103 en témoignent 
Le Cantique des Créatures - les éléments- les animaux -humains- Israël – prêtres Louez Dieu tous les peuples chantez sa grande gloire 
A toi louange et gloire éternellement
Ps 42; spécial : « Dieu tu es mon Dieu, mon âme a soif de toi 
Ton amour vaut mieux que la vie! » 
Ça Augustin l’a compris, il l’a vécu
Ici nous sommes vraiment au niveau de l’affectivité spirituelle
Nous décelons chez les auteurs de ces textes une conscience intense de la présence divine… un attachement fervent à Dieu l’Unique, l’Éternel. 
Comme eux nous n’avons pas choisissons pas le néant nous avons opté pour le mystère.

Or opter pour le mystère ce n’est pas du tout une affaire de preuve c’est une affaire de cœur 
Dieu n‘est pas une formule algébrique abracadabrante on ne le voit pas au microscope comme une cellule souche

La foi relève d’une intuition spirituelle et de notre liberté; Comme tant d’autres depuis le vénérable Isaïe nous avons décidé de croire à l’oracle de YHWH 
« Si vous ne tenez pas à moi vous ne tiendrez pas » Is 7,9b
Et en ce que Jésus a dit: « Je suis la voie le chemin la vie!» Jn

Nous accueillons un Mystère révélé en Jésus de Nazareth 
Dieu est l’Éternel et Trinité : Père Lumière Amour 
Fils Rédempteur Sauveur Vérité Esprit Sanctificateur Vie 
Alle louer lu nous Ya Yahvé.



1.8. Jésus l’homme de la louange
Jésus le Verbe de Dieu le fils unique de l’Éternel est devenu sarcophore : porteur de chair Noëlpour que nous devenions théophores Porteurs de Dieu! 
Jésus est juif Israël est le peuple de la louange
Jésus chanté les psaumes! Jésus c’est un Cantor 
Je crois en Jésus Christ fils de Dieu et Cantor juif

En 33 ans de vie il a célébré le shabbat - Pésha, - Yom Kippour 
Rosh hachanna - Purim - Sokkot Tentes – Hannouka
La louange jaillissait de son cœur à la maison, au travail, et surtout à la synagogue en toutes les fêtes du rituel.
Jésus de Nazareth était en enchantement de sa difficile mission de Sauveur! 

Il a chanté de tout son cœur humain et divin…les mirabilia Dei
Il a chanté de toute son âme de Verbe Parole créatrice
Il a chanté avec la force de son Esprit Vérité et Vie les hymnes et les psaumes de son peuple.
Il a chanté avec une puissance spirituelle inédite! 
Par toute sa vie il a loue Dieu: pensées, paroles, silences, actes. 
Il s’est inséré à fond dans la liturgie juive pour la faire éclater…
En nous donnant l’Eucharistie pure louange à la gloire du Père

Grâce au rituel de Pesha on sait qu’ «après avoir loué Dieu
avec le chant du Petit et Grand Hallel : ps 115 à 118 et 135
Jésus prit le pain et après avoir rendu grâce il le bénit. Les paroles de l’offertoire nous viennent de ce rituel
Tu es béni Seigneur de l’univers toi qui nous donne ce pain
Fruit du travail des humains 
il deviendra le pain du royaume éternel 
En hébreu ce n’est pas toi qui nous donne
Mais toi qui fais sortir… cela traduit l’immense puissance de Dieu 

Avec les siens à la dernière cène
Jésus loue Dieu qui a fait sortir Israël d’Égypte 
Il loue Dieu qui fait sortir de la terre le blé pour le pain
Jésus par son corps nous sortir du mal (salut de la multitude)
Il nous fait aussi sortir de la mort 
« Celui qui me mange ne mourra jamais 
Ca ça suffit à nous faire louer et chanter.

Un jour Jésus dit ; Laissez venir à moi les petits enfants car le Royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent…
L’enfance spirituelle est une décision d’adulte mur 
Ce n’est surtout pas de l’infantilisme. 
Jésus dit aussi : Je te bénis je te loue Père car tu as caché ces choses aux sages et aux savants et tu les a révélés aux petits au cœur simple et droit limpide et pur. 
Jésus est bien un rabbin qui bénit et loue Dieu Son Père!

* Les grandes hymnes chrétiennes 
sont révélatrices du Mystère de louange qui nous revient à nous baptisés; Col 3,16-17 et Éph 3,19-20 le traduise bien 
Éph 5,19-20; Récitez entre vous des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés, chantez louez et célébrez le Seigneur de tout votre cœur. En tout temps et à tout propos rendez grâce à Dieu le Père au mon de notre Seigneur Jésus le Christ 

Les grands auteurs du IV et V siècle 
Grégoire de Nysse, Grégoire de Naziancce –
Enselm, Ephrem de Syrien le très grand poète
ont bien développé ce mystère et cette vocation qui est nôtre

Et des auteurs contemporains comme Patrice de la Tour du Pain
Lucien Deiss, Joseph Gélineau, Didier Rumaud, Lécot, 
Mgr Claude Thompson et les cisterciens incognito assurent cette continuité de la louange de la bénédiction et de l’intercession dans l’Église. 


1.9 Au dernier pas de création : Louange et offrande 

Pour nous chrétiens à l’évidence il y eut un premier pas de création … 
Derrière les étoiles il y a une présence intense qu’Abraham a reconnue
Pas en un trip de neurones mais en un frémissement du cœur
Il reconnaît en Dieu une énergie divine puissante une sagesse infinie qui préside un amour sûr qui veille sur l’œuvre de ses mains : les humains! 
Et cet amour se déploie encore et encore en beauté en magnificence : flocons de neige 12 plus beau que de la dentelle de Bruges et surtout, surtout jusqu’en nous… à l’intime de nos cœurs! 

Alors vient ce dernier pas de création… 
Mais quand se manifeste-t il ?
Quand l’humain en son cœur intérieur ressent de l’admiration…de l’émerveillement du respect, de la tendresse pour Dieu et son XT alors vient la louange et la louange devient offrande de soi à Dieu 
C’est ici le somment de la création! Tout se vit dans le cœur 
A ce moment l’humain devient corps de louange! 
« Fais de nous une éternelle louange-offrande à ta gloire. »

Lire au Prions 
À ce moment nous comprenons mieux le cœur de Saint Augustin, et l’exhortation de l’évêque épris de Dieu nous parle davantage. 

« Chantez avec la voix, chantez avec le cœur, chantez avec la bouche, chantez avec votre vie, chantez au Seigneur un chant nouveau. 
Vous cherchez comment chanter celui que vous aimez ? 
Chantez au Seigneur un chant nouveau! Sa louange est dans l’assemblée de ses fidèles. 
La louange de celui qu’on veut chanter c’est le chanteur lui-même.» 



2ième partie : entraîner les autres en s’entraînant soi-même 

1.1. Chantez à pleine voix c’est comment 
C’est quand l’être humain en sa totalité corps. cœur, âme, esprit 
vibre pour Dieu et veux chanter ce Dieu qu’il confesse comme le Dieu de sa vie. 
Tu chanteras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur… Dt.
de toute ton âme de toute ta force… de tout ton esprit

C’est quand l’humain * vibre pour son Sauveur le Christ alors un élan de reconnaissance pousse l’humain à exprimer dans ce grand souffle qui vient de ses profondeurs le chant de louange signe de son amour pour XT Sauveur Voie, voix en vérité et en plénitude 

Merveille il nous est donné de chanter de louer avec puissance ou en douceur ce Jésus de Nazareth le nouvel Adam l’Adam Magnifique l’Agneau immolé gage de notre vie éternelle! 


1.2. Chanter avec le cœur

Pendant la guerre 39-45 Shlomo Schwartz devait être fusillé par un soldat allemand. Ce juif pieux lui demande la permission de chanter le chant des morts EL Mole rahimim avant de l’exécuter. Schwartz en y mettant tout son cœur s’en remettait totalement à YHWH et le chant traduisait avec puissance son état d’âme sa foi son espérance et son amour…Ton amour vaut mieux que ma vie! 
« Dieu rempli de miséricorde résidant dans les hauteurs, fais trouver au juste le repos sous les ailes de ta gloire ( parmi les saints et les purs qui brillent comme la splendeur au firmament.» ) 
L’Allemand chrétien n’a jamais pu tirer sur ce juif pieux 
Chant Louise Marie 
Quand par delà la technique et le rendement le cœur chante alors le chant traduit quelque chose du grand mystère de Dieu et peut faire lever dans le cœur de ceux qui écoutent une réponse de foi, une ouverture du cœur à l’espérance, un élan d’amour renouvelé pour Dieu et pour le Christ 


1.3.Avec Jésus le grand liturge 
Jésus le Verbe Incarné ? ( en lisant l’Évangile )est admirable de bonté, de beauté, de sainteté, de vérité, de liberté, d’amour inconditionnel, de générosité son enseignement, ses gestes, ses paroles… sont de l’inédit et d’une audace sanctifiante et libérante 
Il n’a pas son pareil parmi les humains 
Churchill, Roosevelt, Eisenhower, Obama Angela Merkel, Hollande
De Van Gogh à Caravage ou Picasso, 
De Purcell à Messiaen 
Jésus est l’unique l’homme véritable, 
L’homme selon le cœur de Dieuv Pourquoi je le chante? Parce qu’il a fait merveille!
* Qu’est ce que Jésus a fait avec ce qui lui arrivait…
Il en a fait sa Pâque; notre eucharistie! 
Ma vie nul ne la prend c’est moi qui la donne!
Ceci c’est mon corps livré pour vous… mon sang versé pour la multitude en rémission des péchés. 
Là est la grande offrande et la grande louange adoratrice 

Depuis la dernière Cène
L’Église est ce rassemblement de pécheurs pardonnés qui essaient de s’ajuster à la sainteté du Sauveur… 
Christ est la tête de l’Église mais surtout il en est le cœur…Le cœur eucharistique 
Ceux et celles qui prennent au sérieux leur vocation baptismale sentent le besoin de faire corps dimanche pour se nourrir d’Eucharistie en Eucharistie du salut répandu… 

Dans la liturgie eucharistique 
Christ est le grand Liturge le maître et le Seigneur
C’est là que nous célébrons l’élan d’Amour de son cœur qui dépasse tous les rituels prescrits!

C’est du cœur du Christ Seigneur de la Cène que surgit le chant nouveau! 
Jésus ce cantor juif…n’invente pas de nouveaux mots
Ses mots sont du Vieux Testament alliance – sacrifice – sang –pain azime – autel – prêtre – louange – adoration – salut - mais l’interprétation, l’intention, la motivation est nouvelle! 
C’est un TSUNAMI dans l’histoire de la condition humaine
Une magnanime révolution dans le cœur humain…
C’est du cœur du fils bien aimé que surgit ce que nul humain ne pouvait donner à Dieu un amour pur et infini pour le Père Créateur et une immense passion pour l’humanité à sauver. 
Il nous entraîne dans sa louange dans son offrande adoratrice
Par Lui avec Lui en Lui…tout honneur et toute gloire!

Son intention est essentiellement filiale et fraternelle
Elle est merveilleusement amoureuse et adoratrice… 
Merveille que ce Corps du Christ en étant d’offrande et de pure louange… que nous recevons… Amen!.

L’Eucharistie nous permet de garder en nous la flamme… 
Elle alimente notre fidélité
L’Eucharistie se doit de suinter la mystique, le mystère 
dans toutes ses étapes : du Kyrie à l’Agnus Dei 


1.4. Chanter avec la bouche
Toute pensée couve dans le cœur! La parole sort du cœur profond! 
Nous sommes responsables du bien ou du mal qui sort de notre bouche. 
L’homme parfait n’est pas un fin causeur ni un super rhéteur…mais celui qui met un frein à sa langue Ps - Proverbes et Jacques celui qui tient sa langue en bride. Histoire de Plumes! 

Nous sommes aussi responsables de ce que nous chantons.
Nos chants doivent être en cohérences avec notre foi!
Le ciel bleu… Comme un soleil… dans des mariage NON Personne de Claude Dubois aux Funérailles 
La vie éternelle est autre chose qu’une promenade vaporeuse dans les toiles
Elle est une CONNAISSANCE amoureuse du Père dans le Fils
La vie éternelle c’Est qu’ils te connaissent Père et celui qui tu as envoyé JN 6, 47 : EPH 3,14-19
Celui qui me mange ne mourra jamais… 


1.5. Chanter par toute votre vie 
Notre vie a plusieurs facettes : biologique, physique, psychologique, psychosomatique - consciente, inconsciente…religieuse, familiale, professionnelle, sociale… 
Chanter par sa vie c’est faire chanter sa vie! 
C’est l’harmoniser sous un seul chef de chœur! Le Christ… 
En tenant compte de toute sa puissance de direction évangélique! 
Il unifie l’œuvre au plan érotique Pas génital affectif - spirituel 
On peut refuser le Christ…
vivre juste pour l’économie $…le sexe… la consommation! 
Mais cela amène des déséquilibres de la déconnection, des drames

Tout ce qui tisse nos vies doit s’ordonner et mûrir de salut…de liturgie en liturgie, d’offrande en offrande de louange en louange. 
Alors notre vie se structure, s’harmonise sous un seul chef!
Alors éclate l’Opus Dei ! Les Mirabilia Dei 


1.6. Chanter est un ministère 
Depuis plus de 30 ans il y a dans nos paroisses des ministres de la communion 
Chanter à l'église est beaucoup plus ancien comme fonction
Mais nous avons oublié que chanter en « liturgique » est un ministère. 

Aujourd'hui, certaines personnes pensent qu'il suffirait d'avoir quelques notions de chant, un joli timbre dans la voix, pour chanter pendant des offices liturgiques. 
Messes dominicales, mariage, funérailles… et de faire des $ou$

Ce ministère est une vocation, et cette vocation suppose un don reçu une capacité à chanter et un appel à porter la prière de l’Église ! Festival d’été ! 
C’est le Christ Liturge qui par ce don appelle certains à chanter ses mystères… C’est énorme !

Or un ministère, pour être accompli de manière fructueuse et digne, et vécu avec grâce et compétence réclame une bonne préparation, une bonne sensibilisation liturgique. 

Les chantres ne sont pas des stars ! 
Le centre de nos liturgies c’est toujours le Christ qui l’occupe
Il ne faut pas se tromper de place !
Nous devons nous souvenir que les chantres d’aujourd’hui comme les Lévites de l’Ancien Testament appartiennent à Dieu 
Cette sensibilité est plus marquée chez nos frères orthodoxes

Plus que tout autre le chant liturgique se doit de sortir du fond du cœur, dans une grande pureté d’intention sans retour orgueilleux…. 
EX Avant de chanter un psaume demandez à l'Esprit-Saint de vous couvrir de son ombre… 
 La Parole enracinée au plus intime de votre cœur se déploiera alors dans toute sa vérité sur l’assemblée … 


1.7. Chanter est une prédication 
Nous chrétiens du XXI devons confesser le Christ Sauveur sans complexe, proclamer avec fierté notre foi en Dieu Trinité. 

Quand votre fonction est de faire chantez de soutenir les chefs de chœur et d’aider les enfants vous participez aussi de façon tangible à cette mission qu’est la célébration des très saints Mystères du Christ au cœur de la liturgie pour le salut de d’humanité 

Chefs de chœur quand vous faites chanter Noël à vos enfants vous proclamez ensemble à toute l’assemblée le grand mystère de l’Incarnation 
Quand vous faites chantez Pâques vous prêchez 
Jésus l’Agneau immolé sur la croix vous prêchez le Christ Ressuscité vainqueur de la mort
Lumière du monde 
Chanter les mystères du Christ c’est vraiment une autre manière de prêcher 
Ce ministère de prédication chantée est bien une grâce reçuepour un témoignage à donner !

Le chant liturgique et la prédication des curés sont donc le même objet solidifier la foi et l’espérance dans le cœur des chrétiens pour qu’ils croissent dans l’Amour de Dieu et du Christ 
Cette prédication chantée est votre mission…
Elle se réalise quand l’amour du Christ soulève vos vies. 


1.8. Le chef de chœur : un catéchiste d’exception 
Mener l’assemblée sous la mouvance de l’Esprit aux portes du mystère divin c’est pour ainsi dire votre part à accomplir avec votre chorale…en Église 
Rendu là l’Esprit prend en charge!
Mais cela suppose que les enfants qui chantent apprennent de vous le caractère particulier des chants réservés aux différents temps de l’Année Liturgique 
Le Christ de Noël n’est pas le Christ Pascal! 
Bien que toujours sauveur!

Sachant cela ils pourront mieux communiquer à l’assemblée la joie spirituelle, le sentiment d’adoration, de reconnaissance…que nous inspire NOËL ou la grâce du repentir et de la contrition… que suscite en nous les mystères de la PASSION. 

Mais quels sont ces enfants qui viennent à vous ces enfants qui s’inscrivent pour chanter…
Sont-ils baptisés?Ont-ils des parents croyants… pratiquants… indifférents ou athées… 
Je vous pose ces questions parce que les paroles que le Pape François nous adressent à tous nous des communautés, des mouvements, des associations, et cela depuis le début de son pontificat sont bouleversantes. 

Elles se résument en un mot MISÉRICORDE!
Il nous dit constamment : Évangélisez! Or pour lui
« Évangéliser suppose que l’Église ait la liberté de sortir d’elle-même!
L’Église est appelée à sortir d’elle-même pour aller jusqu’aux périphéries, pas seulement géographiques, mais aussi aux périphéries existentielles; là où réside le mystère de la douleur, des injustices, du mal, 
* de l’ignorance, du mépris du religieux. *

Quand l’Église ne sort pas d’elle-même elle devient autoréférentielle, ce qui est pour lui du narcissisme! 

« L’Église doit donc sortir 
pour aller vers ceux qui sont le plus loin..
Allez vers les 99 autres qui ne sont plus au bercail!»
Le Pape dit encore « Dieu est comme le samaritain qui passe et qui s’arrête! 
Il ne se demande pas s’il est juif, païen ou samaritain il arrête et prend en charge le souffrant…»

Si je vous livre ces paroles du Pape c’est que je suppose que vous avez des enfants qui viennent de ces périphéries… en dehors des limites de l’Église 
Certains enfants des périphéries viennent vers vous?
Alors la question est : Que faites vous avec eux ?avec tous?

Que faire, à la lumière de ce que dit le Pape
Il vous faut sans doute considérer que le goût de chanter qui est au cœur de ces enfants ce goût en leur cœur peut devenir pour vous un lieu privilégié pour semer les grands mystères de la foi… 

Semer de façon claire, simple et amicale… sans prosélytisme mais confiant en l’Esprit Saint …. 
Certains saisiront votre ferveur votre attachement au Christ et à l’Église…
Et qui sait!

Le Pape François dit encore « ces réflexions doivent nous éclairer sur les changements et les réformes possibles qu’il est nécessaire de faire » si nous voulons évangéliser ! » 28 mars 2013
À vous de considérer votre vécu et de réfléchir à des ajustements significatifs… 


1.9. Faire chanter est un acte ecclésial 
Faire chanter et louer Dieu Trinité et Jésus le Christ notre Seigneur est un ministère exceptionnel que vous accomplissez en Église dans le Christ-Église et cet acte a un poids infini… vos chants d’aujourd’hui cachent des parcelles d’éternité… ils sont des traces de son Royaume à venir… 

Par vos chants vous êtes des semeurs de bon grain en des sols aptes à recueillir la semence divine le cœur des enfants… que l’Esprit vous confie mais vous semez aussi dans le grand champ de vos Églises respectives… 

Ce que les enfants auront vécu avec vous ne serait-ce qu’en quelques années portera sa marque et donnera son fruit en son temps. 

« Moi j’ai planté Apollos a arrosé, Dieu a fait croître »
1 Cor 2,6; 
Ça c’est une réalité existentielle à accueillir dans la foi 
Une réalité que vous devez garder vive en vos mémoires et qui doit devenir prière en vos cœurs pour que ces jeunes se souviennent toujours que Dieu est Beauté Vérité Bonté parfaitement révélé en son Fils Jésus 

Et c’est bien à cause de cette révélation que notre plus grande joie sera toujours de le louer et de le chanter maintenant et dans l’éternité 
En ce ministère qui est votre je vous souhaite bonne Souffle Bon Chant! Bonne Route 


Yvette Blouin o.p. 19 octobre 2013